Le voile, les poils et la mini-jupe, fable en deux actes.

Consternant !!!

Voilà mon avis.

 

En deux jours deux sorties médiatiques d’une certaine forme de négationnisme, de combat d’arrière-garde et d’une grande tentative de récupération de l’actualité par un populisme qui ne dit pas son nom.

 

D’abord un article de la Libre Belgique (pas très Laïque je vous l’accorde) dans la chronique de son éditrice Marie Thibaut de Maisières qui relève… « L’épilation des poils sous les bras est pour moi le « voile » de la femme occidentale. Symbole visible de l’auto-asservissement des femmes à notre société consumériste aux goûts aseptisés. »

 

Ensuite les propos de la sénatrice « Europe Ecologie Les Verts » Esther Benbassa dans une tribune publiée par « Libération » ou elle affirme « Le voile n’est pas plus aliénant que la minijupe ».

 

Ceci pour vous inviter à faire votre propre avis après lecture de ces articles que vous trouverez avec un peu de recherche sur internet.

 

Dans un cas si l’on respecte le port du voile dans la sphère privée, la comparaison devient indécente, dans l’autre « Merci Madame de ne pas prendre les femmes et les Laïques pour des imbéciles ».

Jean-Marie KREUSCH

Président de la Maison de la Laïcité

 

A lire dans le Vif l’Express

Photo 9

Chers amie et ami,

Il n’est pas fréquent de découvrir des articles de qualité concernant la laïcité dans la presse.

C’est pourquoi je ne manque pas de vous faire découvrir cette information avec un petit commentaire. Bravo, « Le Vif L’Express » dans son numéro 26, hebdomadaire du 26 juin au 2 juillet, a consacré son éditorial et quelques pages sur le sujet « Le nouveau combat des laïques ».

C’est à découvrir avec notamment une interview d’Henri Bartholomeeusen, le président du CAL national. Différents sujets y sont très bien abordés: enseignements et cours de morale/religion/philosophie/citoyenneté, stratégies, laïcité et politique, lobbying, jeunesse et laïcité, Constitution Belge et laïcité, Islam et laïcité…

bel effort de la part du « Vif » mais un peu court dans le nombre de pages quand on est lecteur de cet hebdomadaire qui traite régulièrement et surtout plus largement des sujet plus religieux avec il faut le reconnaître, objectivité la plus grande possible et sens critique.

Un petit regret tout de même… les clins d’œil médiatiques avec un crucifix sur la photo d’une classe illustrant les cours de citoyenneté (pourquoi pas, mais alors il fallait le signaler…) et la fin de l’article en forme « humoristique » (?) de conclusion « urbi et orbi »

Avons nous, à ce point, besoin de toujours nous référer à la culture chrétienne?

Enfin autre chose, un peu d’étonnement à la fin de l’édito (alors que dans l’article Henri Bartholomeeusen, souligne justement cette dérive) de lire : « C’est l’ avènement, la culture et les bénéfices de cette laïcité « positive » qu’on est en droit d’attendre de pied ferme ».

Laïcité « positive », un terme à la « Sarkozy « et à la sauce Vatican. Vous connaissez une autre Laïcité?

Bonne lecture.

Jean-Marie KREUSCH

Président de la Maison de la Laïcité de Visé.

PS: vous trouverez ce message sur notre site, notamment dans la rubrique « Cela n’engage que moi » qui est la vôtre, et sur notre page facebook.

« 

Devoirs de vacances.

CELA N’ENGAGE QUE MOI

Devoirs de vacances

Comme l’année passée je vous invite à quelques réflexions de « vacances ». Loin du chaos du monde de tous les jours j’ai replongé dans le chahut de ma conscience et décidé de vous livrer, faites-en ce que vous voulez après, quatre réflexions.

LE ROI ET LE TE DEUM

Ceux qui me connaissent pourront vous en assurer, je n’ai pas la réputation d’être particulièrement royaliste. Cependant c’est avec intérêt et respect que j’ai suivi l’acte d’abdication du Roi Albert. Un propos plein de bon sens, sans débordement philosophique.

Je me suis même surpris à être en grogne sur un reportage télévisé de France 3, vraiment parcellaire, mal informé et totalement dirigé à charge contre la Royauté.

Pour moi la « République » n’est pas synonyme de travail journalistique bâclé et antonyme d’équité.

Autre faute de goût insupportable, celle de la journaliste de la RTBF soulignant après la prestation du Roi Philippe les applaudissements de l’assemblée, citant l’Archevêque de Malines (si ma mémoire est bonne) et oubliant notre ami Pierre GALAND faisant de même… à ses côtés !

Mais hors polémique pourquoi revenir sur la fin du règne du Roi. Simplement parce que celui-ci s’est déroulé un 21juillet et que cette date, si elle coïncide avec notre fête nationale, s’illustre – gifle pour tous les laïques – par la présence du chef de l’Etat, dans la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule pour un Te Deum en présence de nombreuses autorités politiques qui y voient là une obligation protocolaire, là une conviction personnelle, là une opportunité de visibilité.

Quand on sait les positions dans certains domaines de Monsieur Léonard (Archevêque) qui officia lors de ce Te Deum (« Te Deum » constituerait les premières paroles en latin d’un hymne chrétien « Te Deum laudamus »… « Dieu, nous te louons »), il y a de quoi s’inquiéter sur l’avenir de notre démocratie et de la liberté de nos esprits.

Les croyances du Roi et de sa famille ne nous dérangent pas plus que notre athéisme ne dérange, nous en sommes persuadés, le Roi. Ce qui nous blesse, et contre lequel il ne peut y avoir la moindre faiblesse de notre part laïque, et contre lequel nous nous battrons toujours c’est le caractère officiel de la démarche. Son côté institué et donc le mélange des genres entre gouvernance et religion. Une fois de plus la réunion symbolique, mais tellement importante quand on décode la force des symboles, du sabre (le pouvoir) et du goupillon (la religion) brise les bonnes intentions de notre ex-Roi.

TRAPPES

Trappes est une ville située en périphérie de la ville de Paris. Y vivaient de multiples cultures en harmonie avant les derniers incidents violents qui ont incendié (au propre comme au figuré) la Cité ! Le point de départ : le contrôle par la police d’une personne entièrement voilée. Contrôle pour les uns. Provocation pour les autres. Puis, pendant plusieurs nuits, d’inadmissibles actes de violence, de guérilla urbaine et de délinquance. Il n’y a pas d’autres mots. La justice française a été rapide et a tranché.

Que retenir ?

Ce pourquoi nous nous battons tous les jours et pour lequel il faudra continuer à lutter :

  • Ø pour le droit à la différence et donc à la croyance ou à la non croyance.
  • Ø pour l’obligation du respect de la loi des hommes.
  • Ø pour la séparation totale de l’Etat et des religions.

Voilà trois leitmotivs que je vous invite à partager avec votre cercle de connaissance.

Ils supposent respect des croyances d’autrui, ce qui n’exclut pas le dialogue, l’analyse et la critique pourvu que nous puissions nous aussi l’entendre (pas facile).

Ils supposent raison, force et intransigeance vis-à-vis de l’ordre et le respect démocratique d’un certain nombre de règles communes dictées par les hommes et non par une puissance transcendantale.

 

LES JOURNEES MONDIALES DE LA JEUNESSE

Après un voyage aux portes de l’Afrique à Lampedusa (île Italienne située entre Malte et la Tunisie), continent à ensevelir sous la doctrine chrétienne après le départ des braves pères missionnaires, le dénommé François – Pape de son état – s’est envolé pour Rio de Janeiro. Il n’ira pas y soutenir la Squadra Azura à la prochaine coupe du monde mais bien lutter contre les églises évangélistes et… tenter d’attirer dans ses filets les nombreux pécheurs en quête de spiritualité. Chasse aux âmes (pour nous leur manque de perspective et d’espoir) des jeunes du monde entier par le canal des médias. Il faut dire que cela marche très fort. Comme dirait l’autre (enfin moi) : plus le mensonge est gros plus on le gobe…

Des chiffres sont évoqués… 30.000 membres des forces de l’ordre réquisitionnés et 30 millions d’euros de budget. De quoi former quelques infirmières, enseignants et construire écoles et dispensaires dans les Favela…

On nous dira qu’il est le chantre « d’une église pauvre pour les pauvres ». Nous, avec notre libre pensée, on croira ce que l’on voudra croire. Pas ça !

 

FEDERATION HUMANISTE EUROPEENNE

« Construisons une Europe Laïque pour tous.» C’est le titre d’une brochure remarquable de la FEDERATION HUMANISTE EUROPEENNE, présidée actuellement par Pierre GALAND par ailleurs Président du CAL communautaire.

En onze pages bien écrites, claires et superbement illustrées, j’ai découvert vraiment beaucoup de choses. Des idées, du concret et des grands thèmes pour lesquels la FHE (Fédération Humaniste Européenne) combat.

J’ai bien dit « combat ». Une façon de voir qui ne plaira pas à certains mais sera entendue par d’autres, car c’est bien de cela qu’il s’agit et qu’il doit s’agir !

Je suis ainsi parti brièvement mais clairement à l’aventure vers les missions de la FHE, les enjeux Européens, les lobbies religieux au sein de l’Union Européenne, les privilèges religieux. Tout ceci à travers des thématiques connues des laïques mais dont nous sommes peu avertis au niveau de l’Europe : l’avortement, le mariage pour tous, la séparation Etat-religion, le blasphème, le droit des femmes, le divorce, la contraception, les recherches sur les cellules souches…

Une première approche que je vous invite à découvrir en consultant un moteur de recherche sur internet en tapant simplement « Fédération humaniste Européenne ». Vous y trouverez de nombreux liens pour vous informer. Vous pouvez aussi commander cette brochure en vous adressant à la Maison de la Laïcité ou au Cal de votre choix.

Autres lectures intéressantes sur ce sujet :

  • Ø « Laïcité critique – Actes de la journée du 22 septembre 2012 » du Centre d’Action Laïque.
  • Ø « Espace de libertés JUIN 2013 – pages 32 à 35 » (Espace de libertés : espace@laicité.net – CAL)

Nous vous souhaitons de bonnes vacances, si vous avez l’occasion d’en prendre, et vous donnons rendez-vous dès le mois de septembre pour la reprise de nos activités.

Vous pouvez consulter pour cela notre site www.laicitevise.be

Entre temps je serais heureux de pouvoir m’entretenir, avec vous et par mail (mlvise@voo.be), de ces sujets.

A bientôt,

 

Jean-Marie KREUSCH

Président de la Maison de la Laïcité de Visé

 

Cela n’engage que moi!

Par Jean-Marie KREUSCH,

Président de la Maison de la Laïcité de Visé

 

Entre les bocages de Normandie et les contreforts de la Drôme Provençale, le temps s’est écoulé. Calmement, au rythme du repos, de choses simples, de paysages de chaumières fleuries et de rayons de soleil caressant  les peaux lézardées. Moment pour écouter le silence et voir plus loin. Distant de la frénésie habituelle du quotidien et de l’information envahissante quelques nouvelles m‘ont pourtant interpellé et titillé le clavier. Continue reading Cela n’engage que moi!